En 1695, les ruines d'un balneum romain ont été redécouvertes non loin de la ville de Valognes. On dit également que des restes de théâtre furent également retrouvés non loin de ce balneum. Aujourd'hui nulle trace de ce théatre n'existe et il est bien difficile de retrouver seulement son emplacement. Voici comment il était décrit en 1723

theatre.jpg

" Le plan du théâtre d'Alauna, qui est aujourd'hui la ville de Valognes en Normandie, a été levé par l'ordre de l'illustre M. Foucault alors Intendant de Normandie. Il est fort différent des autres théâtres, qui ne font qu'un hémicycle, en sorte que la ligne qui termine le théâtre ferait le diamètre du cercle s'il était entier. ici le théâtre contient beaucoup plus que le demi-cercle; le diamètre est de trente-quatre toises, ou deux cent quatre pieds, et la ligne qui termine le théâtre n'est que de trente-deux toises, ou cent-quatre-vingt-douze pieds. L'orchestre occupe encore bien plus d'espace au delà de l'hémicycle que le théâtre; elle a douze toises et demi de diamètre, qui font soixante-quinze pieds, et la ligne qui la termine n'a que neuf toises et demi, qui font cinquante-sept pieds. Le proscenium a de même cinquante-sept pieds de longueur sur environ douze de largeur. Le pulpitre a quarante-trois pieds de long sur environ douze de large. Tous les bâtiments aui étaient sur le devant, savoir la scène et les appartements des étrangers, sont si absolument ruinés qu'on n'en a pu même en relever le plan. Ce théâtre a deux precinctions, sans compter la dernière qui le termine : il a dix escalier qui vont du haut en bas ; ce qu'il y a ici de particulier, est qu'ils sont rangés deux à deux en lignes parallèles. Ce théâtre après ceux de Rome, est plus grand que tous ceux que nous avons vu ci-devant. Il faut se souvenir toujours que nos pieds sont d'un bon pouce plus grands que les Romains. "

 

in L'Antiquité expliquée et représentées en figures par Dom Bernard de Montfaucon tome IIIème (1723)

Retour à l'accueil