La présence romaine est bien connue dans le nord du Cotentin. Une pierre funéraire aurait été trouvée en 1837 par Mr Gerville non loin de Valognes comme il le dit dans une séance des Antiquaires cette même année : 

 

pierre-copie-1

 

"RAPPORT SUR UNE PIERRE FUNERAIRE TROUVEE A VALOGNES

(Lu dans la séance du 12 mai 1837)

 

Messieurs

Je viens vous rendre compte d'une découverte importante faite dans notre département. Des ouvriers, en défrichant un petit bois à une lieue de Valognes, sur la voie romaine d'Alauna, maintenant Alleaume, à Coriallum près Cherbourg, ont trouve une pierre en calcaire du pays d'environ un peud de hauteur et autant de largeur sur 2 pouces 1/2 d'épaisseur. Cette pierre est mal écarrie, et très grossièrement travaillée, mais sur une des faces on trouve l'inscription suivante en caractères romains : 

pierre2.jpg

Cette inscription étant la première de ce genre trouvée dans le département de la Manche, mérite une attention spéciale. Je pense qu'elle doit se lire ainsi :

pierre.jpgPlusieurs choses sont à remarquer dans cette inscription, particulièrement la beauté, l'élégance des caractères qui la composent, jointes à la manière grossière dont la pierre est travaillée et polie. Cette inscription est évidemment du commencement du IIe siècle de notre ère ; la ressemblance frappante des lettres avec celles des monuments de cette époque, ne nous permet pas d'en douter. Je citerai entre autres l'inscription de la pierre de Frenouville, qui offre la plus grande analogie avec celle-ci, et qui fut érigée sous Trajan ; la liaison des E avec les M, des V et des A est absolument la même. Il en est ainsi du marbre de Torigni, dont nous devons la conservation à notre digne collègue M. Clément, service pour lequel tous les hommes de science lui rendront d'éternelles actions de grâces. Fr Houel"

 

in Notices, Mémoires et Documents publiés par la Société d'Agriculture, d'Archéologie et d'Histoire Naturelle du Département de la Manche 

 

On en parle aurait dans l'Annuaire du Département cette même année

 

"Une découverte remarquable a eu lieu dernièrement près de Valognes, c'est une inscription funéraire qui remonte à l'époque de la domination romaine. M. de Gerville, votre confrère, a bien voulu vous en adresser un calque, et M. Ep. Houël vous a lu une dissertation à ce sujet. D'après lieu, l'inscription doit se lire ainsi :  Pro voto soluto Caïus Hortensius Metellus suae Piissimae filiae Metellae. Mr Houël pense que cette inscription est du commencement du IIème siècle de l'ère chrétienne. C'est la première de ce genre trouvée dans le département. Un dessin du calque et le Mémoire de M. Houël sont déposés à vos archives."

 

in Annuaire du Département de la Manche, 1837

 

Cela nous donnerait le nom d'un citoyen d'Alauna du IIème siècle : Caïs Hortensius Metellus. Etait-il de la gens Hortensius ou Metellus? Le nom gentilice est théoriquement le deuxième mais sa fille est nommée Metellae ce qui pourrait indiquer que la gens est bien Metellus.

 

Cette pierre est actuellement au musée d'histoire naturelle de Cherbourg, c'est à dire au Parc Emmanuel Liais.

Par contre il s'avère que cette antiquité est en fait une supercherie comme l'indique le panonceau à côté de la pierre :

 

FAUSSE STELE FUNERAIRE DE CHIFFREVAST  

Pierre maladroitement gravée d'une inscription prétendument romaine, censée découverte en 1837 à Tamerville, dans les bois, près de l'ancienne voie antique. Gerville, qui l'acquit, fut victime d'une supercherie montée alors par Dubos, orfèvre à Valognes et intermédiaire douteux, escomptant un profit facile

Museum de Cherbourg, Inv 5128/1408. Origine : ancienne collection Gerville

 

Voir aussi ce lien (Merci à Michel Vasnier)

http://univ-nancy2.academia.edu/PascalVipard/Papers/1339152/Linscription_romaine_de_Teurtheville-Bocage_Manche

Retour à l'accueil